Le système cardiovasculaire

Le sang circule à l’intérieur d’un réseau constitué de “canalisations” aux calibres parfaitement adaptés à leurs fonctions:

  • les artères, depuis la grosse aorte (2,5 centimètres de diamètre) jusqu’aux petites artérioles (pas plus de 2 millimètres), conduisent le sang chargé d’oxygène du cœur vers les organes,
  • les capillaires, fins “comme des cheveux”, assurent, à l’intérieur de chaque organe, la circulation du sang,
  • les veines ramènent au cœur le sang chargé de gaz carbonique.

La circulation sanguine


Du cœur aux organesLa circulation sanguine

Le sang, chargé d’oxygène, est propulsé dans l’aorte, l’artère principale de notre organisme.
De là, il emprunte les nombreuses artères secondaires qui mènent aux différentes parties du corps. Puis des artères, de plus en plus étroites (les artérioles), le conduisent jusqu’aux organes.
Dans chaque organe, le sang, circulant dans les vaisseaux fins comme des cheveux (les capillaires), distribue aux cellules leur ration d’oxygène et de nutriments, et se charge, en échange, de gaz carbonique et de leurs déchets.

Des organes au cœur
Le sang, chargé de gaz carbonique, est ramené au cœur par le circuit veineux, empruntant des vaisseaux de petit calibre (les veinules) puis des veines de plus en plus importantes jusqu’aux grosses veines caves.

Du cœur au cœur
Le sang veineux est éjecté du cœur vers les poumons par l’artère pulmonaire, et rejoint les alvéoles pulmonaires, sortes de petits “sacs” situés sur les bronches et où aboutit l’air respiré. Le sang bleu se régénère en puisant, à travers la membrane perméable des alvéoles, l’oxygène, qui est pris en charge par les globules rouges, et en évacuant le gaz carbonique.
Les veines pulmonaires se chargent de ramener au cœur gauche le sang régénéré, rouge – riche en oxygène et pauvre en gaz carbonique – prêt pour un nouveau voyage dans le réseau artériel.

 

La circulation cérébraleCirculation cerebrale


systeme cardiovasculaire

Comme tous les organes, le cerveau reçoit l’oxygène et l’énergie qui lui sont nécessaires pour fonctionner par l’intermédiaire des vaisseaux sanguins. Quatre artères assurent les apports de sang au cerveau. Les deux carotides internes (droite et gauche) naissent à l’avant du cou des artères carotides communes. Elles pénètrent dans le crâne à travers l’os du rocher. Les deux artères vertébrales, à l’arrière du cou, pénètrent par le trou occipital et se réunissent en une seule artère, le tronc basiliaire. Ces quatre artères sont à l’origine des artères cérébrales.

Une irrigation permanente nécessaire
1,5 kg: c’est le poids moyen du cerveau, ce qui représente un quarantième du poids total du corps d’un adulte. Pourtant, à lui tout seul, le cerveau consomme un quart du volume de sang propulsé par le cœur dans l’organisme. Le cerveau a besoin de beaucoup d’oxygène et de beaucoup d’énergie pour fonctionner. Et cela en permanence, car ses quelque vingt milliards de cellules nerveuses ne peuvent stocker ni énergie ni oxygène et ont besoin d’un approvisionnement ininterrompu.

Sans l’apport permanent de sang, les cellules nerveuses meurent.

Source: La Fédération Française de Cardiologie.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *